Meet-up pour la décentralisation d’internet

Je suis allé jeudi 23 Octobre au 3ème meetup pour la décentralisation du web à la Fondation Mozilla de Paris.

Au menu, pas de présentation de techno mais une profonde réflexion sur le devenir d’internet à travers deux conférences : Framasoft sur Degooglisons le Net et Laurent Chemla sur CaliOpen.

Pour ceux qui ont loupé cette super soirée, pas de souci : une redifusion des confs est disponible sur air.mozilla.org et un compte-rendu est en construction sur framasoft.org.

En deux mots :

I) Pierre-Yves Gosset nous a présenté Framasoft. C’est une plateforme informative sur les logiciels libres qui cherche à :

  • sensibiliser à l’utilisation de logiciels libres avec leur site
  • démontrer que le libre ça marche en proposant leur utilisation directement sur leur site
  • essaimer en incitant les gens à faire leur propre installation des ces logiciels

II) Laurent Chemla, le premier pirate informatique à avoir été condamné par la justice française, nous a présenté CaliOpen. C’est un futur nouveau service de mail qui ressemblera à ce que Google cherche à faire avec Inbox : un service centralisé de moyen de communication privé. La plus-value de CaliOpen sera la cotation par un “privacy index” (un indice de confidentialité) de nos contacts et plus largement de tout le contenu du service. Un utilisateur qui utilise PGP pour encrypter ses mails aura une bonne note tandis qu’un utilisateur de Gmail résidant aux États-Unis aura une note désastreuse.

Voilà 2 petites citations de Laurent Chemla pour finir :

On estime qu’ECHELON, l’ancêtre de PRISM a rapporté 25 milliards de dollars en contrat

L’objectif n’est pas d’être sûr à 100%, ça n’existe pas. On cherche juste à démultiplier les coûts de l’espionnage.


You liked this article? You'd probably be a good match for our ever-growing tech team at Theodo.

Join Us